Une question revient fréquemment : faut-il protéger le nom seul ou le nom et le logo ?

Dans l’idéal, il faudrait faire deux dépôts de marque. Comme le budget est limité, une startup se trouve souvent à devoir choisir entre protéger le nom seul, le logo ou les deux combinés.

Ce choix a des implications stratégiques.

Il est généralement conseillé de commencer par protéger la forme verbale (le nom seul) car la protection est plus large.  Elle permet de vous protéger plus largement contre un risque de confusion. De plus, le logo peut être amené à évoluer graphiquement :  en cas de modification du logo, un nouveau dépôt sera le plus souvent nécessaire

Cependant, si vous vendez des produits physiques sur lesquels le logo est apposé, il est vraiment préférable de déposer également le logo en tant que marque figurative afin de pouvoir lutter efficacement contre la contrefaçon. 

Lorsqu’il y a un risque de confusion entre la marque verbale que vous avez choisie et une marque existante, il peut être également judicieux de protéger le nom et le logo ensemble, seule solution pour que votre marque verbale peut distinctive soit enregistrée. Ce dépôt combiné permet de diminuer le risque de confusion avec la marque existante et donc le risque que votre marque déclenche une opposition.